Culturefishthon

4 août 2013

 

Once Upon a Time en 2009, une idée germa dans mon cerveau frustré de « Fish de Pub » tandis que j’étais alité (suite à une énième opération des genoux) devant « Chasse et Pêche ». A deux doigts de la sclérose généralisée due aux rediffusions des années 90 sur le susmentionnée chaine câblée, je ne tourna alors vers le net. Certes il y avait bien des vidéos « amateurs » postées sur Youtube et des « professionnelles » (pour ne pas dire commerciales) mais rien entre les deux, rien de ce que j’aurai aimé voir alors. Des vidéos de qualité, bien montées, rythmées faisant la par belle aux pêcheurs « normaux » voir « du dimanche » comme vous et moi mais également avec des pêcheurs plus expérimentés qui pourraient (éventuellement) nous apprendre à mieux pêcher ; le tout dans un style décontracté, non professoral ni clinquant comme le sont nos sorties entre copains amoureux du mucus.

Ca n’existait pas, alors fort de mon expérience dans le monde merveilleux de l’audiovisuel et de la postproduction, je décida de le faire quand même, et seul si il le faut : avec ma bitte et mon couteau ! Après deux pilotes auto-produits et refusés par des programmateurs TV frileux (ou censés), je pris la décision de laisser tomber mon travail pour me consacrer exclusivement à ce projet fou, certain de l’intérêt et du potentiel du programme qui s’intitulait à l’époque Pêcheurs des villes, pêcheurs des champs. Un des principaux motifs de refus des chaines TV fut la présence de marques à l’image (lois dictées par le CSA obligent). Mais comment parler de pêche sans parler de produits servant à l’action de pêcher ? Incompatible avec la TV, sans producteur pour financer convenablement le concept, je remodela le programme en un zapping nécessitant moins de postproduction et alternant divers sujets courts pour une diffusion web, là où tout est encore permis : BaDoum Ba !

Ainsi naquit en 2011 Culture Fish, un programme bi-mensuel, participatif, gratuit, décalé, qui suit la saisonnalité de la pêche, qui essaye d’aborder toutes les techniques et qui tente de donner une image moderne et positive de notre passion ; loin de l’image d’Epinal du papy avachi sur son panier siège attendant le poisson, la Gitane maïs visée au bec (je respect ces « vieilles générations » de pêcheurs qui nous ont inoculé le virus mais l’avenir de l’halieutisme me semble tout autre)…

Alors certes, le programme est imparfait, bancal et boiteux (comme moi), un peu fourre-tout mais justement, là est l’ADN du concept Culture Fish ! Une succession d’instants de pêche imparfaits, heureux ou malheureux, une compilation de « vos plus belles prises », un panorama de la pêche en France par ceux qui la pratiquent amateurs ou pros, et ce dans le respect et la protection de la ressource.

Très rapidement, je me rendis compte que pour bien faire ces Culture Fish bi-mensuels, il fallait y consacrer du temps, beaucoup de temps, voir trop de temps (en tant que transfuge de l’audiovisuel à l’oeil acéré, chaque épisode me nécessite plus d’une semaine à temps plein de travail : tournage, dérushage, montage, habillage, étalonnage, mixage et export). Seule la qualité du produit poussée (stupidement) à son paroxysme compte, pas de dilettantisme ici car j’aime le travail bien fait, surtout quand c’est le mien, et aussi parce que vous le valez bien !

J’ai donc fait appel aux annonceurs pour financer cette production, certains ont joué le jeu (Sensas SA, Pure Fishing, Caperlan, Pecheur.com, Clee, GoPro et HPA) et je les en remercie encore. Ces entreprises ont eut la clairvoyance de sortir de leurs stratégies de communication traditionnelles pour miser sur un web-média innovant. Pour unique concession à cette modeste rétribution financière, le placement de produits fit son apparition dans le programme (citations d’un produit et de la marque pendant 5 secondes) et un générique logotés de 25s. Mais je garde mon indépendance éditoriale et personne ne m’oblige à faire la propagande de tel ou tel produit, je ne parle et cite que les produits utilisés à l’image sans plus d’obligations.

34 épisodes et 978 200 vues cumulées plus tard, je pense humblement que le concept de Culture Fish est plus ou moins bon ou du moins qu’il intéresse quelque internautes et annonceurs… Mais après 2 ans et demi consacré corps et âme à ce projet : c’est bel et bien la crise.

La crise économique (auto-entrepreneur sans chômage ni même le RSA pour survivre), la crise du logement (fin septembre je suis à la rue, sans toit ni connexion internet pour mettre en ligne de nouveaux épisodes), la crise conjugale (j’ai même perdu mon chat) : bref la crise de la quarantaine mais au moins j’ai tenté un truc, un ovni qui a dores et déjà fait des petits qui reprendrons peut-être le flambeau du zapping de pêche…

Alors en attendant qu’un industriel halieutique avisé me prenne sous son aile protectrice pour faire de la web-vidéo braodcast, en attendant de mieux négocier l’éventuelle saison 2014 auprès des annonceurs (je recherche justement un commercial ou agent artistique pour ces futures négociations), en attendant de trouver un taff « alimentaire » adapté à un genoux qui part en couille (même MacDo et H&M ne sont pas intéressé par mon cursus atypique de vidéaste créatif éclopé) et comme je me refuse de faire payer 0,99€ l’épisode, j’en appel bien malgré moi à la solidarité halieutique.

Vous aimez Culture Fish et ne souhaitez pas voir la fin de la web-série dont vous êtes les héros, alors poussons le participatif jusqu’au bout et lançons le Culturefishthon pour sauver votre web-série ! Partant du principe du donateware (logiciel diffusé gratuitement dont on peux rétribuer financièrement son auteur pour le féliciter de son travail ou pour l’aider à se développer), toute donation* sera la bienvenue (hors pochette de leurres : même les huissiers n’en veulent pas). Pour que (sur)vive Culture Fish :

 

Pour soutenir Culture Fish (par chèque*) :

Stéphane Durand / Culture Fish by FilmandFish  –  9, rue de Mulhouse – 75002 PARIS

* chèque à libéller à l’ordre de Stéphane Durand, joindre une adresse e-mail pour recevoir une facture correspondante à la donation. Ces éventuels dons correspondent à une prestation d’un auto-entrepreneur et ne pourront prétendre à une exonération d’impôts.

 

Pour soutenir Culture Fish (via PayPal) :


  • Pierrick dit :

    Alors je me trompe peu être complètement sur le fonctionnement mais le crowdfounding pourrais peut être aider non?
    Courage les gars!
    Pierr

    • Stéphane Durand-Robin dit :

      Effectivement le crowdfounding pourrais être une solution mais pourquoi passer par des intermédiaires… Autant s’adresser directement aux « consommateurs » de Culture Fish plutôt que de passer par un site où la survie du programme serait noyée avec d’autres projets.C’est du B2C halieutique et participatif 😉

  • Gaulois pêcheur dit :

    je pourrais pas faire grand chose mais je ferai un petit geste, pour que vive culture fish !!.

  • Samuel dit :

    Bienvenue dans la galère des "donationware".

    Mauvaise nouvelle, je suis à peu près sûr que tu ne récupèreras, hélas, que quelques euros, aussi bon ton produit puisse être (je suis fan) : c’est la crise pour tout le monde. Même pour donner 5 euros sur un bon concept.

    Sam

  • Romain LOSTE dit :

    Vous en êtes déjà les acteurs, alors sautez le pas et devenez les producteurs de VOTRE web-série !!
    Mon enveloppe est déjà dans la boite 😉

  • nicolas dit :

    pouaaa !!! le coup de massue!! j’adore tes vidéos ton délire la pêche sans prise de tête 🙂 je t’ai contacté il y a quelque temps pour un projet mais pas de réponse…comment te contacté et être sûr d’avoir une réponse !! longue vie à culture fish 🙂

    • Stéphane Durand-Robin dit :

      Nicolas, clic sur mon nom en bas de page à droite, il y a un formulaire de contact 😉

  • Sébastien dit :

    Salut

    Ici pas de chéquier mais je fais volontiers un geste.

    Mais je pense que même 0.50 € Ct par épisode (soit 1€ par mois via un abonnement paypal) ça peut te permettre de vivre.

    Autre piste Youtube te rémunérera pour la pub non? peut être que ça peut être un complément de revenu.

    En tout cas je suis de tout coeur avec toi !

    • Stéphane Durand-Robin dit :

      Non je suis contre le fait de faire payer Culture Fish, tout d’abord parce que cela vas a l’encontre de la philosophie de base qui est de partager notre passion, de plus il ne serait pas « convenable » de faire payer des images que je n’ai pas tourné (vos images, vos meilleurs et/ou pire moment de pêche).
      Pour ce qui est de la pub rémunérée par Youtube, tous les épisodes de Culture Fish n’y sont pas (ils sont uniquement sur http://www.culturefish.fr) pour permettre à mes partenaires d’avoir une certaine visibilité, ce qu’ils n’auraient pas eut sur Youtube. C’était mon choix de départ, peut-être pas le plus économiquement judicieux mais c’est celui qui me semblait le plus judiceux…

  • Sébastien dit :

    @Stéphane

    je comprends il faudrai prendre ce petit abonnement comme le paiement du montage etc et non pas pour les images tournées.
    Parce que les dons c’est bien une fois mais ca ne fais pas un salaire chaque mois:(

    j’ai oublié quelques mots dans mon post précédent en fait vivant en Suisse je n’ai pas de chéquier mais je prends volontiers tes coordonnées bancaires pour faire un don 😉

    Après je suis entrain de monter un petit shop online en Suisse si tu vois quelques idées par lesquelles je pourrai t’aider n’hésite pas 😉

  • Guillaume dit :

    Bel historique mais triste nouvelle …

    J’espère qu’une majorité fera l’effort !

    LONGUE VIE A CULTURE FISH !

  • Eric12 dit :

    Salut
    À l’heure ou l’UMP a réussi à trouver des millions pourquoi on arriverait pas à trouver ce qu’il faut pour culture Fish .
    C’est sur que l’idée de l’abonnement est pas mauvaise mais entre ceux qui non pas de pay pal, ceux qui ne font pas confiance à internet pour payer et les ados qui doivent demander la cb aux parents, je vous dis pas la baisse d’audience !!!!!
    Je prépare un chèque, pas gros parce qu’en ce moment je peux pas plus, mais si on est nombreux à donner ne serait ce que 5 €, on y arrivera…

  • Christophe dit :

    Salut Stéphane, Culture Fish se meurt sans que personne ne s’en émeuve !!! Il n’y a qu’à voir le nombre de messages que tu as eu !!!! Pourtant au nombre de vues cumulées des épisodes de Culture Fish c’est assez impressionnant !!! (Me semble t-il du moins …) par quel miracle peut on avoir tant de vues sur le web et si peu de retours en message de soutiens! Certes Culture Fisch est manifestement une bonne série, je trouve ton travail excellent à tout point de vu et je suis pas le seul à penser ça, les milliers de vues des épisodes apportent la preuve que ton travail est bon, alors pour ma part si je peu me permettre un conseil si modeste soit-il ce serait celui ci : je suis tomber par le plus grand des hazard sur cet article que je viens de lire. Est ce normal ! 🙂 Je te le demande … Et la tu va me répondre bien oui, je suis pas du genre à me plaindre, à me mettre en avant etc etc 🙂 Mais bon quand je lis, le temps que ça te prends et les sacrifices que cela te demande je trouve juste à peine normal d’en parler plus directement ! Donc s’il te plaît fait moi un truc à ta façon comme tu sait si bien le faire parceque moi ta philosophie de créatif j’adore: communique mieux sur le sujet !!! Quand à nous ceux qui profitons de ton travail et la je parle pour les personnes qui vont sur les forums de pêche et autre blog, il faut absolument relayer le SOS de Culture Fish allias Stéphane Durand-Robin, pour que vive encore notre web série halieutique preferée et évidement pour ceux qui peuvent, le don devrait être obligatoire !!! Ça je sais ça va pas te plaire ! Alors si relayer l’information te conviens mieux, il faut faire en sorte que tout le monde soit au courant de la maladie qui ronge Culture Fish pour qu’une mobilisation maximun soit developpée et mis en place a grand coup de mails groupés, coups de telephone aux potes, discutions endiablées de partie de peche et bien d’autre encore … Et qui sait peut-être (et je te le souhaite ) une solution financière sera peut-être trouvée.
    Mobilisons nous tous pour Culture Fish, un petit mot de soutiens sur un blog ça ne coûte pas d’euro !!! Alors tous à vos clavier !!! Quand à toi Stéphane fait en sorte que cette article soit beaucoup plus visible !!!!!!
    Ciao

  • AliTapis dit :

    Pas des cents et des milles , mais dix euros pour que vous continuez a nous faire kiffer . Big up a vous et Breizh carna en force

  • julien dit :

    je participe en regardant alors les pêcheurs continuez c’est du régal tout ca c’est comme la pêche que du bon de jolie vidéo ,des truc bien délire bref ce qui fait que la pêche est une vrais passion quelque chose qui faut vivre comme je dit souvent la pêche le centre du monde et vive culture fish X

  • nico dit :

    Bonjour j aimerai savoir ou on pe trouver le drop zob ??? J aimerai l ajouter a ma boite a leurres 🙂 sinon vsous faite du tres bon boulot j adore vos videos Continuer comme sa !!!!

  • chris dit :

    Salut Steph, un grand merci pour cette web série qui me fait kiffer, et que désormais j’attends avec impatience tous les 15 jours.
    Car oui t’as tout compris !
    A l’heure des bilans pas un mot de la presse halieutique au sujet de culturefish… mais c’est normal il sont tout simplement bon à te taxer 6 euros tous les mois pour pondre des articles réchauffés sans aucunes pointes d’humour, rappelez-vous quand ils vous ont fait rire la dernière fois…
    Comme disait Coluche, quand on à rien à dire on ferme sa gueule.
    Alors plutôt qu’en graisser la presse halieutique qui te montrent à chaque pages des poissons que jamais tu piques, dans des lieux ou jamais tu poseras un pied avec du matos que jamais tu te paieras, en écrivant en anglais sans jamais te fournir un dico…
    Plutôt que de payer une redevance tv pour voir de la TV réalité de merde, la misère du monde, de la propagande…
    Plutôt que d’engraisser le monde du cinéma avec leurs hyper-productions sponsorisé par vos impôts…
    Faites un don pour que culturefish perdure à nous présenter la vraie vie de la pêche et de ses acteurs bénévoles, qui nous transportent avec des vidéos de qualité sur une bande son souvent kiffante… juste pour le plaisir de partager un loisir, une passion, dans la joie, la bonne humeur.
    Alors comme moi un p’tit coup de pouce pour que Steph continue de nous présenter notre web série décalée, car c’est bien d’un vrai travail qu’il s’agit.
    alors tout comme moi si vous êtes jeunes, vieux, blanc, gris, noir, petit, grand, dans la crise de la quarantaine, de l’adolescence,sans le sous, Rothschild…(liste non exhaustive)
    N’oubliez pas c’est en faisant n’importe quoi que l’on deviens n’importe qui !

    Alors soutenez CULTUREFISH! à votre bon cœur Messieurs Dames… et comme cette série vous appartiens n’oubliez pas d’en faire la promo partout autour de vous…

    Et si quelqu’un pouvait enfin me répondre, le crocodile Aribo au drop est il interdit en période de fermeture?
    A bientot au bord de l’eau, dans culture fish et joyeuses fêtes à tous et toutes.

    • Stéphane Durand-Robin dit :

      Rien à rajouter si ce n’est que personne à la FNPF ou à l’Onema m’a officiellement répondu pour le croc en drop en période de fermeture quiqui sait, peut-être qu’en 2015 il n’y aura plus de fermeture et donc nous pourrons crocodile toute l’année 😉

Laisser un commentaire

 

(*) champs obligatoires
Conformément à l'article 32 de la loi du 6 janvier 1978, les données à caractère personnel sont exclusivement collectées pour un usage privée. L'exercice du droit d'accès et de rectification prévu par la loi peut être exercé à l'adresse indiquée dans la rubrique Mentions léales de ce site.